Real Love Dolls de 40kg (2) : laver, mettre debout et plus…

Real Love Dolls de 40kg (2) : laver, mettre debout et plus…

Real Love Dolls de 40kg (2) : laver, mettre debout et plus…

Nous allons aborder dans ce billet, quelques trucs, techniques & épisodes nécessaires dans la vie d’une poupée de compagnie.

Mettre debout sa poupée réaliste : 

Certaines poupées ont un squelette renforcé et des pieds renforcés pour vous permettre de la positionner debout.

C’est un moment un peu délicat les premiers jours de vie commune avec une poupée de compagnie mais qui pourtant ne présente pas de grande difficultés si l’on applique quelques techniques simples.

Il est à noter que même dotée de tous les renforts nécessaires à son maintien debout, il faudra prendre soin de faire prendre un 3ème appui à la love-doll, autre que ces 2 jambes : le / les bras ou les fesses contre un mur par exemple ou sur un dossier de chaise, etc.

Le plus simple pour mettre debout la real love doll est de la coucher sur le sol ou sur un lit. Parfaitement étendue.

Les jambes seront étendue, les tibias seront en butée par rapport aux genoux (ce qui évitera aux genoux de fléchir lorsqu’elle sera debout).

Les pieds seront positionnés en prévision d’une station debout, avec une attention à apporter aux talons, puisque le poids sera essentiellement réparti à ce niveau.

Les bras et les mains, repliés sur le ventre.

Le torse de la poupée bien dans l’axe de la colonne vertébrale (pas en rotation ou penché).

La dos ne devra pas marquer une cambrure trop forte, ni être bossu.

Bref, le dos doit être bien droit.

L’effort physique maintenant.

En utilisant la technique du squat (cf. billet précédent), on place une main entre les jambes, paume fermement plaqué contre le pubis (hmmmm !), l’autre main entre les 2 omoplates, on souffle et on redresse ses jambes (abdos contractés, toujours) en faisant basculer la poupée sur ses talons.

Elle est debout.

La technique du « CULbuto » 

Lorsqu’une poupée est allongée sur un lit et qu’on souhaite la rapprocher du bord par exemple pour ensuite la soulever plus facilement, je m’aide du fessier de Mina.

Il s’agit de la technique que j’ai baptisé le « CULbuto ».

Ses jambes et son torse légèrement surélevés par rapport à son gros popotin (Mina : « comment ça gros !! mufle !! ») , celui-ci par l’effet bascule qu’il offre, permet de déplacer la poupée en appuyant alternativement sur les jambes ou sur le torse. Sans effort.

Il est absolument nécessaire d’avoir une couverture, drap, une couette ou serviette très douce (en satin par exemple) pour inhiber les frottements. C’est également nécessaire lors des galipettes.

Les frottements avec la technique du « CULbuto » sont néanmoins extrêmement réduits.

A noter que l’effet bascule (pas uniquement vis-à-vis du fessier) peut être mis en œuvre dans d’autres situations (positions sexuelles par exemple). Cela s’apprend de façon intuitive à l’expérience.

Le « CULbuto » permet de fortement réduire les efforts physiques… qui seront néanmoins toujours bien présents avec des real love dolls de 40kg.

NB . : une doll ne doit jamais au grand jamais être tirée par les jambes, les aisselles, pieds, que sais-je... Le risque de déchirement du TPE est grand. Et les frottements sont trop importants ce qui pourrait abîmer la texture du TPE.

Laver sa poupée érotique : positionnement dans la salle de bain :

Ici nous considérerons uniquement le positionnement de la poupée dans la salle de bain. Nous n’évoquerons pas les techniques ou produits de nettoyage / séchage.

Une des 3 options suivantes sont habituellement utilisées.

- Pour ceux qui ne souhaitent pas déplacer leur poupée. Une alaise imperméable sera positionnée sur le lit et le nettoyage se fera là.

Pour les autres (dont je fais partie) :

- Si vous avez une douche, une simple chaise en plastique placée dans la douche fera très bien l’affaire. La real love doll, en position de la mariée, sera amenée dans la salle de bain et assise sur cette chaise. C’est simple et sûr.

- Si vous avez avec une baignoire.

Il est déconseillé de déposer la poupée directement dans la baignoire. Étant donné son poids, la soulever une fois propre… et mouillée représentera un effort herculéen et sera risqué pour votre dos.

On préférera donc asseoir la poupée sur une planche posée entre les 2 (ou 3) rebords de la baignoire. La planche sera préalablement recouverte d’une matière souple (j’utilise plusieurs couches de « bulles plastiques ») recouverte d’un tissu doux que l’on pourra passer à la machine ou d’un sac plastique (de type sac « poubelle »… propre !).

Il faudra prendre soin de couvrir les rebords de la planche pour ne pas endommager le TPE qui pourrait frotter dessus.

Une matière antidérapante pourra être fixée sous la planche au niveau des rebords. Par exemple en fixant du caoutchouc (récupéré d’une vieille chambre de vélo. Vive le vélo, je vous l’avais déjà dit :-).

Pour conclure :

Arrêtons de parler technique et parlons plutôt du plaisir que cela représente de laver une real love doll !

En caressant son corps rendu extrêmement lisse, doux et moelleux par l’eau (pas top chaude).

En savonnant la moindre surface de son corps que l’on apprend à découvrir en détail.

Le moment un peu stressant de son déplacement et positionnement dans la salle de bain est vite oublié pour être récompensé par un moment hautement érotique.

Et il sera suivi d’une séance de talquage tout aussi agréablement excitante.

Croyez moi on se prend vite au jeu.

Et n’oubliez pas…. Régalez-vous !

Jonathan H.