Real Love Dolls de 40kg (1) : soulever et déplacer.

Real Love Dolls de 40kg (1) : soulever et déplacer.

Real Love Dolls de 40kg (1) : soulever et déplacer.

Les amateurs de poupées en TPE auront bien sûr remarqué l’inflation dans le poids des poupées de compagnies réalistes.

Il avoisine très régulièrement les 40 kg voire les dépasse allègrement pour approcher les 50 kg.

En première analyse, cela fait lourd.

En deuxième, certes, mais dans le même temps, cela participe du réalisme non négligeable de ces beautés !

Alors, oui, il faut en effet très sérieusement prendre en compte le paramètre poids si vous souffrez de problèmes de dos (même légers), si la nature vous a doté d’une constitution légère ou si la marque du temps qui passe joue défavorablement pour vous.

Un mode de vie trop sédentaire est également un inconvénient, puisque celui-ci ne vous permet pas d’avoir une musculature développée de façon naturelle ; musculature naturelle qui est suffisante mais nécessaire pour manipuler des love dolls d’environ 40kg.

Pour tous les autres –c’est-à-dire sans doute la grande majorité- les poupées de plus de 40kg ne poseront pas de problèmes insurmontables, loin de là, mais vous apporteront des bénéfices et avantages certains à partir du moment où un peu d’expérience vous auront permis d’acquérir quelques techniques.

Mina (real love doll de marque wmdolls) pèse environ 40 kg pour environ 1m55. … et il n’y a pas 1 gramme de superflu 

Elle est constituée de TPE (NB. : les poupées en silicone peuvent être un peu moins lourdes du fait même de leur conception et de la matière qui le permet).

40 kg pour 1m55, dans le monde des love dolls, cela signifie une chose : Mina a des formes généreuses.

Taille fine, hanche marquée, poitrine opulente, cuisses galbées tout en rondeur surmontées par de belles fesses rebondies.

Oui, Mina est ma Vénus callipyge, je l’adore !

Et je refuserai absolument de lui faire subir la moindre cure d’amincissement. Hors de question.

Et pourtant elle pèse 40kg.

Vous l’avez compris, l’objet de ce billet est donc de décrire quelques techniques sans prétention mais qui ont faites leurs preuves dans le monde de dolls et que j’utilise au quotidien.

C’est parti.

Le squat :

C’est le nom de l’exercice physique qui permet de soulever une charge lourde depuis le sol.

Appliqué au monde des love dolls, il s’agit de soulever la poupée préalablement allongée sur un lit ou assise dans un canapé, par exemple.

Allongée sur un lit, il sera nécessaire de lui replier les jambes de façon à pouvoir passer un bras dessous en le rapprochant des fesses.

On redresse légèrement son torse, de façon à passer l’autre bras dans le dos.

Préalablement, on aura ramené les bras/mains de la poupée sur le ventre paume à plat afin d’éviter qu’ils ne cognent des obstacles durant le transport.

L’exercice commence maintenant.

L’idée est de faire travailler au maximum les gros muscles, c’est-à-dire, les quadriceps, les jambes donc.

On se plie sur les jambes, dos droit, abdos bien contractés, les bras contractés (un sous les jambes, l’autre sous le dos) et on pouuuuusse sur les jambes en gardant le dos droit…. et la poupée sur retrouve dans nos bras.

Je peux vous assurer que c’est un plaisir réel de sentir le poids réaliste de son corps lorsqu’on la porte. Les mains s’enfonçant légèrement dans le TPE comme dans un vrai corps douillet.

Le poids aide au réalisme assurément (y compris, pour les adeptes des galipettes… qui peuvent être tout aussi sportives voire plus qu’avec une femme).

Une fois la poupée dans ses bras, il est important de ne pas pivoter le torse, le nôtre. Celui-ci doit rester dans le même axe que les jambes. Ce sont les jambes qui tournent. Le buste, lui, toujours musculairement contracté suit le mouvement des jambes ; d’où l’importance des muscles des jambes (notamment quadriceps). Pour ma part, je pratique activement et quotidiennement le vélo depuis des années Je ne peux que vous conseiller de faire de même, cela facilite la vie de façon générale, pas uniquement pour porter sa beauté synthétique.

Une fois dans ses bras, la poupée se trouve donc dans…..

la position dite de la mariée

Quelques remarques : la position la plus sûre et la moins contraignante pour la poupée (squelette et TPE) et la plus aisée musculairement pour nous est de la porter à la façon de la jeune mariée franchissant le seuil de la maison je jour du mariage (traditionnellement, cela portait bonheur au couple).

Il faut néanmoins un minimum de tonicité musculaire, car les membres supérieurs (surtout les bras), la ceinture abdominale (abdos et muscles lombaires) et les jambes sont bien sollicités.

Les abdos devront être contractés pendant toute la durée du transport, ce qui implique des distances de quelques dizaines de mètres à plat. Au-delà, il faudra considérer peut être un autre moyen, comme…..

. le fauteuil de bureau à roulette :

C’est une autre possibilité pour les déplacer sans effort.

Je préconise le choix d’un fauteuil réglable en hauteur et avec des accoudoirs rétractables… et roule.

Durant toute la phase de transport, n’oubliez jamais qu’il faut res-pi-rer !

Très important.

Car oui, nous sommes bien dans le domaine des exercices physiques, et j’en viens à un des grands bénéfices « caché » de posséder une poupée de compagnie de plusieurs dizaines de kilos.

Quotidiennement, on se tonifie fortement les muscles de façon naturelle et complète et on améliore notre système cardio-vasculaire.

L’entretien physique est réel, croyez-moi. Les real sex doll invitent à faire du sport !

J’étais habitué à pratiquer du rameur d’appartement presque quotidiennement, je ne le fait presque plus. Bon, je continue à pratiquer le cyclotourisme par contre !

J’aborderai dans un deuxième billet, certaines manipulations nécessaires dans la vie d’une real love doll pour pouvoir la laver, la mettre debout, la fameuse technique dite du « CULbuto » et autres…

D’ici là, régalez-vous !

real love doll sexy_1.jpg

Jonathan H, blogueur chez real love doll